Archives de l’auteur : Catherine Venturi Pinton

L’heure du crime (Virginie Rossier)

D’accord d’accord, inutile de sortir les grands chevaux avec vos coups de poing sur la table ! Ce s’ra quoi après ? La lumière dans la gueule ? Les menaces ? Pas la peine, j’vais vous raconter ! De toutes manières, ce s’rait con de … Continuer la lecture

Publié dans 2020-2021 Mauvais genres | Laisser un commentaire

Oedipe (Mireille Miéville)

Nicolas dessine. J’entends le léger crissement de la mine sur le papier, les coups de gomme frénétiques. Très concentré, il dessine avec minutie les blocs de pierre du pont, ajoutant ça et là une touffe d’herbe, un creux, une ombre. … Continuer la lecture

Publié dans 2020-2021 Mauvais genres | Laisser un commentaire

Une petite vie de timbrés (Laura Ferreira)

Je la regardais tous les soirs : débarrasser la table, ranger chaque chose à sa place, nettoyer, se faire sa tisane, se rasseoir à table, aller chercher sa boîte, l’ouvrir, en sortir les feuilles et déposer cette même boîte à sa … Continuer la lecture

Publié dans 2020-2021 Mauvais genres | Laisser un commentaire

Le prix de la liberté (Catherine Venturi Pinton)

  Pas à pas sur le sentier, mains crispées sur les bâtons, longue ascension entre les mélèzes, les yeux rivés sur le guide, peur de glisser, peur de ne pas y arriver, le souffle court, la soif dans la bouche, … Continuer la lecture

Publié dans Elementerre 2019-2020 | Laisser un commentaire

Mon arbre (Catherine Venturi Pinton)

  Il se tient devant la maison, le pommier de mon enfance. Ses branches s’écartent de son tronc comme les doigts d’une main. Son feuillage dessine une ombre agréable sur le sol. C’est là où, l’été, chacun vient chercher la … Continuer la lecture

Publié dans Elementerre 2019-2020 | Laisser un commentaire

Vaillant messager (Alvise Pinton)

Vaillant messager D’où viens-tu ? Où étais-tu donc avant de reposer sur ce rivage devant mes pieds ? Tu ne réponds pas. Et si je te pousse un peu dans cette flaque. Oh ! Tu brilles, tu te sens mieux on dirait. Alors … Continuer la lecture

Publié dans Elementerre 2019-2020 | Laisser un commentaire

Par une nuit d’été (Alvise Pinton)

Par une nuit d’été Par une nuit d’été, une de ces nuits où l’on regrette de devoir dormir, où l’on envie les animaux nocturnes de pouvoir profiter de ce calme et de la lumière blafarde de la lune, je me … Continuer la lecture

Publié dans Elementerre 2019-2020 | Laisser un commentaire

1er prix du concours d’écriture 2020 (Aurore Pinget)

Cet après-midi, à trois heures précises. Quand la sonnerie de midi nous a craché dans les oreilles, j’ai ramassé mes affaires et j’ai filé chez moi sans traîner. Je suis rentrée sans bruit. Ça sentait comme toujours, un mélange de … Continuer la lecture

Publié dans Textes des gagnants du concours 2020 | Laisser un commentaire

2ème prix du concours d’écriture 2020 (Nathalie Berthod)

Comme au bon vieux temps Depuis longtemps la brume avait recouvert ce qui restait de ciel. Partout. Partout ce n’était pas juste un village. Ce n’était pas juste la capitale, et non plus le pays, c’était le monde. Le monde … Continuer la lecture

Publié dans Textes des gagnants du concours 2020 | Laisser un commentaire

2ème prix du concours d’écriture 2020 (Nathalie Berthod)

Comme au bon vieux temps Depuis longtemps la brume avait recouvert ce qui restait de ciel. Partout. Partout ce n’était pas juste un village. Ce n’était pas juste la capitale, et non plus le pays, c’était le monde. Le monde … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire