Palmarès du concours 2022

Le thème proposé à l’occasion du 10ème concours organisé par l’Association EcritureS Onex était « Intérieur jour ». Une expression cinématographique inspirée par deux années particulières marquée par un confinement, plus ou moins strict, selon les pays. Nous avons recueilli 34 textes à la date de remise fixée au 20 mars 2022.

Au sortir de l’hiver, les plumes de nos candidats ont fait entrer le soleil dans leurs intérieurs d’où quelques notes de musique se sont parfois échappées. Les cœurs se sont ouverts comme au printemps les baies vitrées s’entrouvrent timidement sur la rue, le ciel ou la nature qui renait.

Dans un autre registre, des récits ont évoqué le repli sur l’être intérieur, étape nécessaire lorsque la quête du bonheur est une longue route à parcourir, avant que le cocon protecteur se déchire un jour sur un avenir incertain.

Notre premier prix : Nouveau casting, par Virginie Rossier

Une nouvelle maîtresse est entrée dans la vie d’un homme et leur couple est épié par deux individus postés à l’extérieur. Pas de scène volage derrière les voilages, mais des interrogations croissantes quant au comportement diurne pour le moins suspect de cette nouvelle compagne. Quand les intrigués sont les intrigants, et vice versa. Un texte léger comme une plume.

Notre second prix : Nul ne s’est aperçu qu’elle était vivante, par Jean-Victor Brouchoud

Le soleil étincelant pénètre dans le salon de la maison de Marinella située sur les hauteurs du Lac de Côme. Des jeux d’ombre et de lumière font danser sa frêle silhouette dans un silence qui semble à jamais figé. Une gazette locale racontera comment Marinella a quitté ce monde dans l’indifférence générale. Un texte émouvant qui nous rappelle notre devoir d’humanité.

Notre troisième prix : Comme dans un film, par Sibilla La Spina

Silence on tourne ! Moteur ! La scène 10 du film se déroule sous nos yeux : le personnage de Jean-Luc apparaît dès la première séquence. Personnage gourmand et quelque peu maladroit, le voilà qui s’écarte du scénario en plein tournage ! La caméra va s’adapter et continuer à le filmer jusqu’à l’incident. Une cocasse mise en abîme ou comment une étourderie peut changer le cours d’une vie.

Katy Sautebin

De gauche à droite :

Sibilla La Spina – Virginie Rossier – Jean-Victor Brouchoud